Next month:
August 2007

July 2007

One Laptop Per Child / Un Ordinateur Portable Pour Chaque Enfant

Uk_2A non-profit association OLPC (One Laptop per Child) is developing a $100 laptop to change the way children are educated in the world.
Faculty members at the MIT Media Lab launched this initiative. It was first announced by Lab co-founder Nicholas Negroponte, now chairman of OLPC, at the World Economic Forum at Davos, Switzerland in January 2005.
Visit the site of the organization
And olpcnews.com

France_2Une association sans but lucratif PLPC (One Laptop per Child) “Un ordinateur portable pour chaque enfant” développe un ordinateur portable coûtant 100 dollars pour changer l’éducation des enfants dans le monde. Ce programme a commencé par les membres du MIT Media Lab. Le président de l’association Nicholas Negroponte présenta le projet au Forum économique mondial de Davos en janvier 2005.
Visitez le site de l’organisation.
Et olpcnews.com


TagMyPod

Cell_5Uk_2I read on Loïc Lemeur Blog a post about a "young" company that offers laser print on object (ipod, MP3 players, cell phone, t-shirts...)
They site TagMyPod explain everything you will need to know. When I saw the address I realize that they were only two blocks from my home and that they were open on Sunday. I remembered to have seen poster in the street a few weeks ago.
So I went there and I tag my cell phone. Nice to meet a young entrepreneur with energy and who is ambitious.
France_2Bonne surprise hier.
Je lis sur le blog de Loïc Lemeur un billet parlant d'une "jeune" entreprise qui propose des gravures laser sur objet (ipod-MP3 player-téléphone, t-shirt....).
Le site de TagMyPod explique bien le service qu'il propose.
En voyant leur adresse je me suis souvenu avoir vu des affichettes dans mon quartier, car comme part hasard ils sont installés à deux bloques de chez moi. J'ai pu y faire un saut après avoir pris un rendez-vous rapide par mail pour y faire tager mon portable. Content de rencontrer un jeune plein d'énergie et d'ambition.


EU, U.S. agree common signal for GPS-Galileo systems/L'’Europe et les États-Unis décident que les systèmes GPS et Galileo auront un signal commun.

Galileo_2Uk_2Under an agreement, the EU and U.S. satellites will use the same radio frequency, enabling receivers to get signals from both systems and combine the data.
The GPS signal and Galileo signal will been optimized to use a multiplexed binary offset carrier (MBOC) waveform. Future receivers using the MBOC signal should be able to track the GPS and/or Galileo signals with higher accuracy in challenging environments that include multipath, noise, and interference.
Receivers getting data from potentially twice the number of satellites, would be able to get a more accurate signal, especially in areas where reception is weak because of urban or natural landscape.
The United States has already 30 satellites orbiting the earth when the EU aims also to have 30 satellites up in space by around 2010 to be operational by 2012
The US needs to update the GPS system starting 2013 and the EU needed to find more private founding. Both parties seem to have find with this agreement the solution.

France_2Aux termes d'un accord, les satellites de l'Europe et des États-Unis emploieront la même fréquence radio, permettant à des récepteurs d'obtenir des signaux des deux systèmes et de combiner les données. Le GPS et le futur Galileo utiliseront un signal commun appelé « multiplexed binary offset carrier (MBOC) ». Les futurs récepteurs employant le signal MBOC devraient pouvoir utiliser le GPS et/ou Galileo avec une précision plus élevée en diminuant les bruit, et les interférence. Les récepteurs obtenant des données deux fois plus de satellites, pourraient obtenir un signal plus précis, particulièrement dans les secteurs où la réception est faible en raison du paysage urbain ou du relief.
Les États-Unis ont déjà 30 satellites autour de la terre et l'Europe prévoit d’avoir également 30 satellites dans l'espace en 2010 et être opérationnel en 2012
Les USA doivent mettre à jour le système de GPS à partir de 2013 et l'Europe a besoin de fond pour accélérer le lancement des satellites. Les deux parties semblent avoir trouvé avec cet accord une solution.

Via Commission Européenne


Tour de France

Tourdefrance_4Uk_2May be the cheaters are not the one we think they are.
Of course the runners wants to win more victories and money.
One question: Are they used by the Union Cyclist International to take over the concept and put it in the hands of "friends".
The Tour de France would not be in France anymore but in California, Germany or an other country.
Who have the interest to see the Tour France Killed? Everybody except France. The concept "Tour de France" bring so much money to France and to the sponsor that I cannot think that the ones that does not profit from the Tour de France are not behind this announced death.

France_2Et si les tricheurs n'étaient pas ceux que l'on croit.
Bien sûr, les coureurs veulent gagner plus et ne semblent penser qu'à eux-mêmes. Ceux qui se dopent cherchent certainement, avant tout, plus de victoires, et plus d'argent.
Une question : Sont-ils utilisés, peut-être malgré eux, par les dirigeants du cyclisme international pour effectivement détruire le Tour de France afin de le récupérer pour le mettre entre des mains d'"Amis" ?
Il n'y aurait plus de Tour de France en France, mais pourquoi pas en Californie, en Allemagne ou dans un autre pays.
Les intérêts financiers sont tels que je ne peux pas penser que tous ceux qui n'arrivent pas à tirer profit du Tour aujourd'hui ne sont pas derrière cette mort annoncée.


Cheaters-Liars/Tricheurs-Menteurs

Uk_2You can see them winning on the Tour de France, winning elections, running a country, selling, loving,… You hear them finding all the time, a reason to justify why they did not respect the rules.
At the end it is always us who loose.
Look at the images; you will see that they are not all the time at ease in front of the cameras.

France_2On les voit gagner des étapes, remporter des élections, gouverner, vendre, aimer. On les entend toujours se justifier et se défendre de tricher.
À l’arrivée, c’est toujours eux qui gagnent et nous qui perdons.
Regardez bien les images ; vous verrez les tricheurs ils ne sont pas tout le temps à l’aise devant les caméras.


Contredis-moi ! Contradict me !

Uk_2Find your place. Find something to say. Sound intelligent. And why not: beautiful. People would read and like and then come back to it.
What is the point?
Getting out the shit, the normal life shit out. Surfing on this parallel world. The one no one really understands. No needs to. No needs to explain. Who can?
I can’t.
Here I am. Here you are. Tell me you are different. Tell me I am different.
Every body fake to be interested on the other. Every blog I go, try to be different and open to others. At the end I only see the same things.
Did you ever ask yourself one simple question: every day there is billions of request made on the search engine. May be more. Where all these questions were asked before the Internet? Does that make us knowing more? Better educated?
Look what you do, look what I try to do.
I afraid the answer is no.
Groups, community, friends, and contacts every tool is there. We use them; we project our self in them. Nothing happened. Just trying.
Help me. Start to tell me I’m wrong. Explain me what you know. I want to know more.
Comment.

France_2Trouver sa place. Trouver quelque chose d’intelligent à dire. Paraître intelligent. Et pourquoi pas : Beau.
On sera lu et aimé. Les lecteurs reviendront.
Pourquoi ?
Faire sortir notre merde. Surfer sur ce monde numérique, celui que personne ne comprend vraiment. Pas besoin, aucune explication nécessaire. Qui peut expliquer.
Je ne peux pas.
Nous y voilà. Dis- moi que tu es différent. Dis- moi que je le suis.
Tout le monde fait semblant d’être intéressé à l’autre. Chaque blog visité essaie d’être différent. Le sont-il ? Je doute. On retrouve souvent les mêmes informations souvent, plus ou moins bien reprises.
L’intérêt serait de donner son avis; de commenter. Les meilleurs le font.
Lire ceux avec qui l’on est d’accord pour se sentir plus fort et surtout lire et s’abonner à ceux avec qui l'on est absolument pas d’accord pour évoluer et progresser dans la négativité de l’autre ou dans sa positivité (tout dépens de quel côté on se positionne).
J'ai déjà pensé : Non je n’irai plus sur ce blog car il a pris une position opposée à la mienne. Et puis non, je suis plus intéressé par celui qui ne pense pas comme moi.
La vraie ouverture serait peut-être là.
Je dis ça, mais je ne pense pas y arriver vraiment.
Commentez et je verrai comment je réagis.


Lithium-Ion Motorcycles - Motos Electriques

Uk_2Better batteries are making electric motorcycles possible, providing a cleaner alternative to pollution-spewing gas-powered bikes.
The electric scooter that already exist with Lead-acid batteries or nickel metal hydride batteries are heavy (200 kilograms), while the lithium-ion-powered Enertia made by Brammo Motorsports of Ashland, OR, weighs just 125 kilograms.
Brammo hopes that the lighter electric motorcycles will be appealing to those who would be intimidated by a heavier bike.
In the past, using lithium-ion batteries in a motorcycle would have been a bad idea because of safety concerns. Conventional lithium-ion batteries--the type used now in laptops and cell phones--can overheat and explode, which has led to massive product recalls and at least one death.
In one of the electrodes, those batteries use cobalt oxide, a material that makes it possible to cram a lot of energy into a battery. But cobalt oxide is also volatile. If it begins to overheat, the material gives off oxygen, which feeds reactions that lead to "thermal runaway" and flames.
But the new lithium-ion motorcycles rely on advanced lithium-ion chemistries that don't catch fire. The new batteries use phosphate- rather than oxide-based electrodes. It takes much higher temperatures to release oxygen from phosphates, making the batteries very difficult to set on fire, even in safety tests designed to do so.
The Enertia can go up to 45 miles.

France_2De meilleures batteries permettent aujourd’hui de construire des motos électriques. Une solution alternative pour réduire la pollution.
Alors que des scooters électriques existent déjà, leur performance était insuffisante pour rivaliser avec une moto, le poids des batteries "classiques” diminuant leur performance. Aujourd’hui cela devient possible grâce à l’adaptation des batteries Lithium-Ion sur des motos. La moto Enertia de « Brammo Motorsports » situé à Ashland (Or) qui a une batterie au Lithium-Ion ne pèse que 125 kilogrammes.
Une batterie Lithium-Ion (le même type de batterie utilisée pour les ordinateurs ou les téléphones portables) peut surchauffer et exploser, ce qui a provoqué de nombreux accidents et des rappels de batteries.
Une des électrodes de ces batteries utilise de l'oxyde de cobalt qui est un excellent conducteur. Mais l'oxyde de cobalt est également volatil. S'il commence à surchauffer, il dégage de l'oxygène, qui alimente des réactions qui mènent "à l'emballement thermique" et flambe. Les nouvelles batteries Lithium-Ion ne prennent plus feu. Elles utilisent les électrodes de phosphate plutôt qu’à base d’oxyde de cobalt. Il faut une température beaucoup plus élevée pour que le phoshate dégage de l’oxigène ce qui diminue le risque aux batteries de prendre feu.
Reste à voir les performances réelles d’un tel véhicule et son autonomie. Enertia annonce 70 kilomètre d’autonomie.


Robotic Insect.

Fly_robot_x220_3For the first time researchers at Havard have created a robotic fly.

A robotic fly has taken flight at Harvard University. Weighing only 60 milligrams, with a wingspan of three centimeters, the tiny robot's movements are modeled on those of a real fly.

It’s the first robot to achieve liftoff that’s modeled on a fly and built on such a small scale.

While much work remains to be done on the mechanical insect, the researchers say that such small flying machines could one day be used as spies, or for detecting harmful chemicals.
One day it could be used for covert surveillance in our street or even in our pockets.
I'm not sure it is a good idea to speak about it.
Mais bon, personne ne me lit encore.


Paris Wi-Fi.

Paris_wifi_2

Paris commence la mise en route de sa couverture Wi-Fi.
L’accès au réseau est gratuit.
105 hotspots permettent depuis le 16 juillet un accès à internet.
Au final il devrait y avoir 400 bornes sur plus de 260 lieux municipaux : jardins, mairies, bibliothèques, et musées de la Ville.
Paris Wi-Fi est un projet du programme PARVI (Paris Ville Numérique), un label sous lequel sont regroupées les initiatives de la ville visant à mettre tout le potentiel des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication au service des Parisiens.
Ce programme prévoit que d’ici 2010, au moins 80% des immeubles parisiens seront reliés en fibre optique et l’accès au wi-fi et aux technologies de l’information et de la communication (TIC)